emlyon junior conseil

Quelles sont les différences entre une Junior-Entreprise et les cabinets de conseil

11/03/2020

Bien que les compétences d’un junior-entrepreneur soient similaires à celles d’un consultant d’un cabinet de conseil classique, le fonctionnement de la structure diffère.

Photographie libre de droit de deux buildings
Les services proposés et les projets menés par une Junior-Entreprise sont souvent comparables à celles d’un cabinet de conseil. Toutefois, certains critères et manières de travailler divergent entre ces deux structures.

Un statut d’association étudiante

Une Junior-Entreprise, en tant que cabinet de conseil composé d’étudiants, fonctionne comme toute autre entreprise : la Junior-Entreprise apporte de la valeur ajoutée à ses clients lorsque ses membres délivrent des recommandations auprès d’entreprises dans une perspective d’amélioration et de performance, moyennant rémunération.
Le respect du cadre légal, les objectifs de croissance ou encore la promotion et la communication autour de la structure sont donc des points communs entre les deux entités. 

Néanmoins, une Junior-Entreprise est avant tout une association de la loi Waldeck-Rousseau du 1er juillet 1901 gérée par des étudiants de grandes écoles de commerce, d’écoles d’ingénieur ou d’universités, proposant des services auprès d’entreprises et d’entrepreneurs. Elles sont, comme emlyon junior conseil, membre de la CNJE (Comité National des Junior-Entreprises) qui régit toutes les Junior-Entreprises de France.
Cette dernière conseille et forme les organisations déjà existantes, accompagne les étudiants dans leur démarche de création et enfin, elle récompense l’activité des meilleures Junior-Entreprises. Mais que change le statut d’association étudiante ? 

Une Junior-Entreprise, de par son statut d’association étudiante, se doit d’être à but non lucratif. C’est-à-dire que les membres de l’association sont régulés et contrôlés en termes de chiffre d’affaires. Ainsi, une Junior-Entreprise a une vocation bien différente d’un cabinet de conseil. 

Une vocation différente

Notre vocation première en tant qu’association étudiante est de portée économique, mais surtout de portée pédagogique. En effet, les études réalisées par les Junior-Entreprises doivent avoir un caractère pédagogique. Cette année passée dans une Junior-Entreprise offre à nos junior-entrepreneurs une meilleure insertion professionnelle.

Elles doivent permettre aux étudiants de mettre en application les concepts délivrés par l’enseignement de l’établissement scolaire au cours de leur scolarité. Il est possible pour certaines phases d’être réalisées “sans plus-value pédagogique” dans la mesure où elles sont nécessaires à la bonne avancée de l’étude. Ainsi, les membres de l’association proposent des prestations qui ont pour but de mettre en application les connaissances et les compétences acquises tout au long de leur parcours, tout en répondant à la problématique du client. Il est donc impossible d’utiliser une Junior-Entreprise pour faire du phoning bête et méchant. Elles doivent respecter un code de déontologie, élaboré par la CNJE. Un livrable tangible et de qualité doit être rendu comme preuve de la bonne application des enseignements.

Une structure et un fonctionnement internes propres à chacun

La structure d’une Junior-Entreprise et d’une société de consulting est comparable en matière d’organisation. En effet, elles sont constituées d’un conseil d’administration regroupant le président, le trésorier, la secrétaire générale a minima. On y retrouve aussi toutes les fonctions classiques d’une entreprise : ressources humaines, responsable communication, responsable développement commercial, etc. Néanmoins, l’effectif d’une Junior-Entreprise est souvent bien inférieur à celui d’un cabinet de conseil, permettant aux chefs de projet de multiplier les rôles et d’accroître leurs compétences. 
La polyvalence des élèves présente un avantage majeur sur les cabinets de conseil classiques : la flexibilité. En effet, la taille de la structure et la multiplicité des compétences de ses membres permettent aux junior-entrepreneurs de réorienter une étude en un temps record ou d’adapter l’offre aux besoins de tous les clients avec une efficacité remarquable. L’adaptabilité est donc un atout majeur pour les Junior-Entreprises. 

Plus encore, les membres de l’association tiennent chacun un rôle clé, dans un poste pour lequel ils ont été élus. Cela leur permet d’acquérir une véritable expérience professionnelle tant dans le fonctionnement d’une organisation et la gestion administrative que dans la réalisation d’études. 
Certains cabinets de consulting présentent une organisation hiérarchique et par secteurs d’activité. Dès lors, les compétences des consultants sont moins transversales que celles des junior-entrepreneurs.

Une expertise et une offre de services différentes

Contrairement aux Junior-Entreprises, les cabinets et les entreprises de conseil présentent souvent des spécialisations en termes de prestations. En effet, plusieurs d’entre eux s’adressent à un secteur en particulier. En outre, l’expertise et le savoir-faire des consultants senior sont les garants d’un rendu de qualité concernant les marchés spécifiques. 

Ce qui fait la force d’une association comme les Junior-Entreprises, c’est qu’elle est capable de répondre à des problématiques diverses : audit, étude de marché, veille concurrentielle, élaboration d’un business plan ; et dans des secteurs variés : agroalimentaire, construction et BTP, technologie, luxe, etc. 

Dans le cas de emlyon junior conseil, nous nous adressons à une clientèle très entrepreneuriale, tout en réalisant des études pour de grands groupes. Il y a donc une véritable adaptabilité aux besoins du client. 

La question du prix

Le prix des services proposés par une Junior-Entreprise reste une des grosses différences par rapport à un cabinet de conseil. Une étude de marché réalisée par une Junior-Entreprise est environ 3 fois moins onéreuse qu’une étude réalisée par une entreprise de conseil classique (d’après le Parisien) ; puisque le statut d’association à but non lucratif oblige les Junior-Entreprises à pratiquer des prix ultra-compétitifs, dans une fourchette de 80 à 200 € la journée-étude-homme (JEH). 

La qualité reste néanmoins au rendez-vous puisque les étudiants qui travaillent au sein d’une Junior-Entreprise sont largement appuyés par un corps professoral renommé et expérimenté. Il est donc plus judicieux de réaliser une étude de marché auprès de junior-entrepreneurs aujourd’hui plutôt que d’attendre que le chef de projet ne rejoigne un cabinet de conseil pour effectuer ce même travail pour un montant deux fois plus élevé quelques mois plus tard. 

Une Junior-Entreprise et un cabinet de conseil présentent donc quelques antinomies. Toutefois, ces différences font la force de chacune des deux structures et garantissent une efficacité et une complémentarité dans les services. 

Vous souhaitez plus d’informations sur nos services et tarifs ? Contactez-nous dès à présent !

Pour en savoir plus :