emlyon junior conseil

Le télétravail : une nouvelle organisation de l’entreprise ?

17/06/2020
Image représentative du télétravail pour l'article EMlyon junior conseil

Depuis la fin des années 2000, le télétravail intrigue, interroge mais ne laisse jamais indifférent. Pendant la crise sanitaire du COVID-19, il est devenu une nécessité pour les entreprises qui ont dû se réorganiser et trouver des solutions pour permettre le travail à distance. Maintenant que de nombreuses entreprises ont sauté le pas, que va-t-il rester de ces nouvelles habitudes ? Le télétravail a-t-il un bel avenir devant lui ? 

Le télétravail : repenser l’organisation de l’entreprise

La France possède depuis longtemps une culture managériale basée sur le micro-management et le présentéisme, qui sont, par définition, incompatibles avec le travail à distance. En imposant l’adoption du télétravail, le COVID-19 aura eu cela de positif de montrer que ce mode de travail présente pourtant de nombreux atouts.

Le rapport du ministère chargé de l’industrie, de l’énergie et de l’économie numérique rapportait déjà en 2012 que le télétravail contribue, pour chaque salarié qui le pratique, à un meilleur niveau de concentration et à une meilleure capacité à mobiliser ses facultés intellectuelles. Pourtant, ces éléments sont d’autant plus importants que leur impact positif sur la productivité des salariés n’est plus à démontrer. D’ailleurs, la démocratisation des open-spaces – certes propices aux brainstorming -, souvent décrits comme bruyants et impersonnels, apparaît parfois improductive. Nombreuses sont les personnes aujourd’hui qui semblent apprécier travailler seules chez elles, dans un cadre plus calme et familier.  

Du côté de l’entreprise, le télétravail est une manière de repenser l’organisation et le lieu de travail. Le constat que certains salariés semblent plus productifs chez eux qu’au bureau montre aux entreprises que la présence sur le lieu de travail n’est pas indispensable au bon fonctionnement de la société. C’est un point intéressant lorsque l’on sait que la location à plein temps ou l’achat d’un espace de travail représente une charge conséquente, tout particulièrement pour les petites entreprises. Se délester de la location d’un lieu de travail à plein temps permettrait aux entreprises d’allouer leurs ressources à d’autres postes de dépenses plus stratégiques. 

Le lien social et le rythme de travail : les aléas du télétravail

Malgré les critiques que le système de travail actuel soulève, il est difficile de concevoir  le travail à la maison comme la réponse idéale à ces problématiques. En effet, il faut mettre en lumière deux limites à un modèle organisationnel exclusivement fondé sur le télétravail.  

Premièrement, la force d’un lieu commun où chaque personne se retrouve pour travailler réside dans le lien social qu’il crée. Bien que de nombreux outils digitaux existent pour communiquer, il n’en reste pas moins que le lien social est fondamentalement différent à distance et en réel. 

Ensuite, un autre point négatif fréquemment soulevé réside dans la difficulté à séparer vie professionnelle et vie personnelle lorsque l’on travaille de chez soi. Devoir se rendre au bureau, à des horaires fixes, permet de délimiter la période et l’espace de travail.

Ne pas tomber le piège d’un modèle unique

Le télétravail est un modèle qui ne peut pas s’appliquer à tous les salariés, ni à toutes les structures d’entreprises. Toujours selon le rapport du ministère chargé de l’industrie, de l’énergie et de l’économie numérique, le télétravail n’est bénéfique que si 25% à 30% des salariés optent pour ce mode de travail et ce, de manière ponctuelle. 

On peut en conclure qu’il faut trouver un juste équilibre entre le travail à la maison et le travail au bureau. Il s’agit de garder un rythme, une implication et un lien social satisfaisant tout en bénéficiant des aspects positifs du télétravail ponctuellement. 

Une chose est sûre, le confinement a été l’occasion pour la France de rattraper son retard face aux pays anglo-saxons et scandinaves. En mettant en place de nouvelles méthodologies pour améliorer l’efficacité du télétravail, de nombreuses entreprises en tirent aujourd’hui beaucoup de positif. Mais cette période de “test” grandeur nature nous a enseigné que chaque structure doit adapter son organisation et trouver la méthode de travail qui lui convient. Il n’y a pas de modèle unique.

À l’emlyon junior conseil, nous avons adopté le télétravail pour continuer à oeuvrer pour nos clients. Si vous souhaitez être accompagné dans le développement ou la création de votre entreprise, faites appel à nos services.