emlyon junior conseil

Pépinière d’entreprise & incubateur de start-up : une force de EML

10/06/2020
image représentative de l'article sur l'incubateur de startups par l'emlyon junior conseil

L’incubateur de l’emlyon, un acteur de taille dans un maillage entrepreneurial fortifié

L’emlyon business school fait partie des grandes écoles de commerce reconnues pour leurs infrastructures uniques, incitant les étudiants à entreprendre des projets originaux. Un de ses atouts majeurs est son incubateur et sa pépinière d’entreprises. C’est une des meilleures options pour tout étudiant voulant apprendre à créer ou reprendre une entreprise.

L’incubateur de l’emlyon voit le jour en 1984 sous le nom de Centre des Entrepreneurs. Il est aujourd’hui une des structures les plus prolifiques de France, notamment grâce à un panel complet de programmes : pré-incubateur pour le Programme Grande Ecole, track spécifique pour les MBA, start-up camp, programme de mentorat, accélérateur.

Il a pour mission première de soutenir et d’accompagner les jeunes entrepreneurs qui se lancent dans l’aventure de la création d’entreprise. Chacun d’eux bénéficie d’un suivi personnalisé et unique. Il leur permet de développer leur projet et de les accompagner vers la réussite de leur start-up.

L’incubateur de l’emlyon, c’est déjà 1300 entreprises créées ou reprises, qui ont permis de générer plus de 12 000 emplois directs. Fort d’une moyenne de 60 projets d’entrepreneurs par an, il met à disposition des mentors et des accompagnateurs possédant une véritable expertise dans leur domaine, particulièrement dans le secteur du digital et de la technologie.

Plus encore, il s’inscrit dans un écosystème propice à l’innovation et qui est soutenu par la Métropole de Lyon. De nombreuses nouvelles pépinières voient le jour. Un exemple récent est celle de Givors, Lyve. Elle propose entre autres des programmes de formation en partenariat avec l’école de commerce lyonnaise. A l’instar de Paris, la ville de Lyon multiplie les structures en vue de favoriser la naissance d’entreprises novatrices qui dynamisent le tissu économique de la région.

Un tournant nécessaire pour l’économie

“Il faut encourager les entrepreneurs à essayer de réussir”. Tel est le projet de la loi PACTE, adoptée le 11 Avril 2019. Elle contient une série de mesures visant à encourager l’entrepreneuriat en France. Elle simplifie certaines démarches administratives et permet l’optimisation des étapes de création. Le président de la République, Emmanuel Macron, est convaincu de la force que représente un tissu économique dynamisé par les PME et les start-up; opinion partagée par grands nombres de pays.

Face à l’évolution des mentalités des marchés et à l’essor du modèle entrepreneurial à l’international, les grandes écoles n’ont d’autre choix que de se doter d’un incubateur. En effet, la démarche de soutenir l’entrepreneuriat est commune à beaucoup d’infrastructures académiques. Certaines écoles de commerce jouent sur la spécialisation de leurs programmes et des incubateurs, selon un secteur d’activité ou selon l’impact économique et social.
L’hétérogénéité des incubateurs est due à la spécificité des écoles et à leur stratégie en termes de formations. Néanmoins, les structures d’incubation reposent sur des facteurs clés de succès, communs à toutes les écoles de commerce:

  • Promouvoir les compétences et les ressources propres à l’établissement ;
  • Jouer d’un effet de réseau pour développer des synergies avec les différentes parties prenantes ;
  • Valoriser les savoir-faire à l’international.

Voilà quelques critères à respecter pour permettre aux incubateurs d’accroître leur efficacité et par là même, leur légitimité. De nombreux classements, nationaux et internationaux, recensent les meilleurs incubateurs. Emlyon business school tient la deuxième place parmi les meilleures écoles de commerce entrepreneuriales, selon Le Parisien.

De nombreux avantages pour les étudiants d’emlyon business school

Reconnue pour son engagement et sa spécialisation entrepreneuriale, emlyon business school offre à ses étudiants un enseignement et un accompagnement uniques, dans l’élaboration et la construction de projets personnels. “Quelle que soit la typologie de l’étudiant à l’école, [l’incubateur possède] un dispositif adapté sur-mesure” assure Alexander Bell, directeur de l’incubateur.

Les programmes en détail

L’incubateur propose différents programmes selon les types de projet de chaque entrepreneur. Aussi, il met à disposition trois programmes spécialisés ainsi que trois programmes partenaires, principalement dans le secteur de la technologie et du digital.

Un de ceux très fréquemment rejoints est le programme start-up camp. Il permet de confirmer la validité et la viabilité d’un projet d’entreprise ainsi que les compétences entrepreneuriales des participants. Il se déroule sur une durée de 12 semaines.

A cela s’ajoute le programme de mentorat. Plus avancé dans le projet de création, l’entrepreneur bénéficie d’un accompagnement exclusif par des spécialistes, pouvant s’étendre jusqu’à deux ans.

Enfin, l’incubateur-accélérateur présente des modules d’accélération de 3 ou 6 mois, selon le stade de développement de la start-up, spécialisés dans le digital et la technologie. La mission de l’accélérateur repose sur trois piliers:

  • l’élaboration d’un business model pérenne,
  • la mise en relation avec un réseau d’investisseurs et de business angels
  • la connexion avec des potentiels consommateurs et utilisateurs du bien ou du service.

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien suivant : https://incub.em-lyon.com/programmes/

Trustoo, une réussite entrepreneuriale

Trustoo, qu’est ce que c’est ? C’est le projet dans lequel se sont lancés Alexis Harnist et Maxence Ghintran, deux étudiants en master PGE.
L’activité de cette start-up collaborative repose sur la mise en relation entre particuliers et professionnels de l’automobile lors d’achat ou de vente de véhicule d’occasion. Incubée tout début 2019, c’est aujourd’hui plus de 300 clients qui font confiance à Trustoo et plus de 500 spécialistes recrutés.

Le choix de l’emlyon business school a été évident pour les deux fondateurs. C’est d’abord l’excellence académique et la garantie d’employabilité future, mais aussi la richesse des partenariats avec les entreprises et l’état d’esprit entrepreneurial qui ont décidé les deux amis à rejoindre l’emlyon et à démarrer l’aventure.

Elle fait aujourd’hui partie du classement des “100 start-up où il faut investir en 2020” selon le magazine Challenges.
C’est un exemple d’audace, de motivation et de persévérance pour les étudiants de grandes écoles.

Forts d’une formation “early maker” qui promeut l’agilité et la réactivité, les chefs de projets chez emlyon junior conseil sont à même de répondre aux besoins de particuliers souhaitant lancer leurs entreprises.

Notre Junior-Entreprise bénéficie tout d’abord d’un accès privilégié aux infrastructures et aux ressources pédagogiques de tous les campus, telles que le MakersLab – atelier de fabrication numérique de l’école.
Plus encore, elle s’appuie sur un large réseau de consultants, présentant des compétences particulières au secteur de l’entrepreneuriat, à la suite notamment des projets menés lors de leur scolarité – PCE et makers projects. Dès lors, emlyon junior conseil est capable de proposer des prestations adaptées et personnalisées, selon chaque projet de création d’entreprise.